Droits Economiques, Sociaux et Culturels au Mali : Un instrument de promotion des droits humains

samedi 25 septembre 2010 par Plateforme DESC Mali

Le Scorpion, 14/10/2009

La Plateforme Droits Economiques sociaux et Culturels du Mali (Plate-Forme Desc du Mali), a animé une confépresse, samedi dernier au Centre Djoliba, sur le protocole facultatif se rapportant au pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. Elle était animée par le coordinateur national de la Plate-Forme DESC du Mali, Madani Koumaré, la vice-présidente de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, Mme Kané Nana Sanou, Mohamed El Moctar MAHAMAR et Yaya Mallé tous membres de la Plate-Forme.

Il ressort de leur exposé que la Plate-Forme DESC du Mali, créée en décembre 2005, est une référence dans ce domaine au Mali. A son actif, il y a entre autres, le lancement et l’animation de plusieurs initiatives de promotion des droits économiques, sociaux et culturels, la réalisation du premier rapport sur la mise en œuvre du Pacte International relatif aux DESC au Mali, l’animation de plusieurs tables -rondes et d’émissions radiophoniques sur les DESC.

Toujours selon les conférenciers, à l’occasion du 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme le 10 décembre 2008, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, enfin, le Protocole facultatif se rapportant au Pate international relatif aux Droits Economiques, Sociaux et culturels. Il s’agit d’un instrument capital pour la justiciabilité et l’exigibilité des droits économiques, sociaux et culturels, c’est à dire pour le travail de plaidoyer de la Plate-Forme DESC du Mali.

Pour Madani Koumaré, l’adoption de ce protocole facultatif constitue une avancée importante dans la volonté de la communauté internationale de faire des DESC, une réalité effective pour les populations. Ouvert à la signature des Etats en février 2009, le Protocole a été signé par le Mali à l’occasion de la cérémonie solennelle du 24 septembre 2009, en marge de la 64ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Se félicitant de voir le Mali parmi les premiers Etats à signer le Protocole, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) et la Plate-Forme DESC du Mali qui partagent la mission de promotion et de protection des droits en général et des droits économiques, sociaux et culturels en particulier : saluent cette marque de confiance d’engagement des autorités maliennes pour le progrès des instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme ; s’engagent à entreprendre des actions conjointes pour une meilleure appropriation de ce protocole tant par les titulaires de droits que les détenteurs d’obligation ; exhortent les autorités maliennes à donner tout son sens et ses effets à cet instrument majeur à travers sa ratification et de son harmonisation avec la législation nationale. Massa Sidibé

Le Scorpion, est seul responsable du contenu de cet article 438 hits


Documents joints

25 septembre 2010
Document : Word
17.4 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 945255

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Dialoguer avec les pouvoirs publics   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License