Asie - Les travailleurs du textile habillent le monde entier, mais qui les habille ?

mercredi 3 février 2010 par Frères des Hommes

3000 calories par jour et par personne, un toit, des habits, l’accès à la santé, la scolarisation des enfants : c’est ce qu’il faut, au minimum, à tout un chacun pour vivre et faire vivre sa famille. C’est pourtant très loin de ce que peuvent se permettre les travailleurs du textile en Asie.

Le 7 octobre dernier, à l’occasion de la journée du travail décent, les travailleurs de toute l’Asie ont annoncé le lancement officiel de la campagne Asia Floor Wage (Salaire minimum en Asie), pour revendiquer un salaire minimum décent pour les travailleurs du textile. Dans cette mobilisation, il y a un ingrédient devenu indispensable : l’union au-delà des frontières, entre 70 syndicats, ONG et organisations des droits du travail de 17 pays.

En Asie, ils seraient plus de 100 millions à produire aujourd’hui plus de 60% du prêt-à-porter vendu dans le monde. Ils touchent en moyenne moins de 3% du prix de vente final du vêtement, et subissent de graves violations du travail : détournement des cotisations sociales, harcèlement moral à la productivité, licenciements abusifs, menaces pour briser les tentatives de création de syndicats. La « course aux salaires les plus bas » est orchestrée par les entreprises, qui font peser sur les salariés la menace de délocalisation d’un pays ou d’une ville à l’autre. A Bangalore, un tailleur gagne environ 3500 roupies par mois, soit environ 50 euros.

Dans cette ville du sud de l’Inde, ils sont plus de 300 à avoir osé battre le pavé en octobre 2009, au moment du lancement de la campagne. Fedina, partenaire de Frères des Hommes, était avec eux, ainsi que le tout nouveau syndicat des travailleurs du textile du Karnataka (Karnataka Garment Workers Union, KGWU), né de la mobilisation de Fedina. Une bande-dessinée en anglais et en kanada, la langue locale, ont également été distribués aux travailleurs et des affiches ont été placardées à Bommanahalli, le quartier qui regroupe l’ensemble des industries du textile.

Manuel de sensibilisation à la campagne (en anglais)

PDF - 4.8 Mo
Asia floor wage Campaign

La principale revendication de ces travailleurs d’Asie est un salaire minimum qui permette de vivre et faire vivre leur famille. Le salaire demandé a été calculé en fonction des besoins d’une famille de 2 adultes et 2 enfants, ainsi que du prix de la vie dans chaque pays. Soit 10 754 taka au Bangladesh (103 euros), 1 639 yuans en Chine (160 euros), ou encore 6 968 en Inde (100 euros).

Cet article est paru en octobre 2009 dans Résonances, mensuel d’informations citoyennes réalisé par des jeunes militants. A Bangalore, le 7 octobre dernier, les travailleurs du textile manifestent.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 946377

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Mobiliser la société civile   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License