Les recommandations des Nations Unies sur la situation des DESC au Togo sont sorties ! Les OSC se mobilisent pour suivre leur mise en application.

lundi 22 juillet 2013 par Elsa Fèvre - Terre des Hommes France

Rapport Etat – rapport alternatif sur les DESC au Togo

En 2011, l’Etat togolais a transmis au Comité DESC (CODESC) de l’ONU son premier rapport sur la situation des Droits Economiques Sociaux et Culturel (DESC). En parallèle, les organisations de la société civile togolaises (OSC), notamment la Plateforme DESC-Togo et la Coalition pour le protocole au PIDESC, qui se sont engagées depuis quelques années dans la lutte pour la reconnaissance et la promotion des DESC au Togo, ont apporté dans ce processus, une large contribution en soumettant leurs avis sur la situation des DESC au Togo au travers d’un rapport alternatif. Les thèmes de préoccupations pour les OSC sont prioritairement : la santé, l’éducation, la formation et l’emploi, l’alimentation, la question de l’égalité hommes-femmes. Ce sont là des secteurs économiques, sociaux et culturels qui sont souvent mis à mal dans le pays.

Quand l’ONU examine la situation – 50e session du CODESC

En mai 2013, lors de la 50e session d’examen du CODESC à Genève, l’Etat a dû répondre à une série de questions amenées par le jury onusien. A l’issue de l’examen du rapport des recommandations ont été formulées par l’ONU à l’endroit du gouvernement togolais qui devra les mettre en œuvre.

Mobilisation des OSC – les grands chantiers à suivre dès à présent

Conscientes que l’impact ne serait que plus fort à plusieurs, les OSC à l’initiative du rapport alternatif (Platefrome DESC-Togo, Amesty-Togo, FETAPH, RAPDA-Togo, Wildaf-Togo, GRADSE, Floraison) ont décidé d’élargir les rangs en appelant d’autres militants à les rejoindre. De sept, elles sont passées à environ une quinzaine d’organisations, et ont choisi de prendre le nom de Coalition nationale au PIDESC (autrement dit pour la ratification du protocole facultatif au Pacte internationale sur les droits économiques, sociaux et culturels).

Le passage à l’ONU n’était qu’une étape dans la lutte pour l’application des droits. Aujourd’hui la Coalition, forte de cette première réussite, planche sur les grands chantiers à mettre en place dans les mois à venir. C’est donc dans un esprit citoyen pour faire avancer la situation des DESC au Togo, que les OSC se proposent dès à présent d’organiser un atelier national de partage des recommandations du CODESC avec les organisations de la société civile, les institutions et la population. L’objectif est multiple : plus les gens seront informés, plus le sujet sera revendiqué et plus il sera pris en compte par les autorités dans les plans de développement du pays. De plus, cette séance de restitution sera l’occasion de planifier et lancer une feuille de route pour le suivi de la mise en œuvre des recommandations du CODESC par l’Etat togolais.

Le chemin sera long, les défis sont nombreux, mais les OSC sont plus que jamais déterminées à gagner la bataille des droits économiques, sociaux et culturels au Togo !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 808149

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Comment faire respecter les DESC ?  Suivre la vie du site Réaliser et présenter un rapport alternatif   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License