100 ONG demandent à « Noynoy » d’adopter un ordre du jour avec des mesures en faveur des plus démunis

Extrait du Philippine Daily Inquirer

jeudi 8 juillet 2010 par Bernardo D. Larin - PhilRights

INQUIRER.net Daté du 21 juin 2010

MANILLE, Philippines - Une centaine d’ONG à travers le pays regroupées sous le réseau Kampanya para sa Makataong Pamumuhay (KAMP ou campagne pour une existence dans la dignité) demandent au nouveau Président Benigno “Noynoy” Aquino III d’adopter un ordre du jour en faveur des pauvres.

L’ordre du jour, qui sera présenté au public, aux principaux législateurs et probablement aux secrétaires du Cabinet le mardi 22 juin à l’hôtel Sulo, donne la priorité aux droits au travail, à l’alimentation, et à d’autres services de base comme le logement et la santé. “Nous mettons beaucoup d’espoir dans cette nouvelle administration. Nous espérons que le Président Aquino va concentrer ses efforts sur la réduction de la pauvreté et des inégalités”, a confié Ana Maria Nemenzo dans un communiqué destiné aux médias.

A travers l’appel pour un travail décent pour tous, KAMP propose l’adoption de la loi nationale indienne pour la garantie de l’emploi rural et d’une technologie basée sur des équipements pour la main d’œuvre ; l’adoption du projet de loi sur la sécurité de l’emploi ; le changement des politiques Omnibus de l’Administration sociale des travailleurs d’Outre-mer (OWWA) pour donner accès au fonds du OWWA de 12 millions de dollars aux membres OWWA inactifs.

Afin d’assurer une alimentation équilibrée à tous, KAMP recommande que les enfants scolarisés mangent à la cantine. Le réseau d’ONG souhaite que les apports de l’agriculture soient subventionnés, en particulier ceux qui sont respectueux de l’environnement et qui contribuent au développement durable.”Mettons en place un programme de prix subventionnés pour l’alimentation et assurons-nous ainsi que le riz subventionné parvienne aux pauvres qui sont ciblés”, dit KAMP.

KAMP revendique également un moratoire de trois ans sur les démolitions pour mettre en place un programme de logement à destination des familles concernées et appelle au développement du logement urbain. Ils prônent la création d’un système de santé (services de santé) universel de qualité appuyé par le gouvernement à travers des réformes du système PhilHealth et des augmentations du budget santé de l’État. Ils demandent une subvention mensuelle pour 6 mètres cube d’eau par foyer défavorisé, une aide pour la connexion à l’électricité des ménages défavorisés et des taux préférentiels revus pour une ligne d’électricité de sauvegarde.

Pour la sécurité sociale, KAMP souhaite, entre autres, la mise en place d’un système de retraite universel pour les seniors, un revenu minimum vital dédié aux agriculteurs etune assurance chômage pour les demandeurs d’emploi.

La présentation de l’ordre du jour fait partie d’un planning de trois jours d’activités sur la protection sociale. Le Professeur Kamal Chenoy, un éminent érudit et activiste de l’Université Jawarhal Nehru, va intervenir pour partager son expérience dans des programmes similaires menés en Inde et expliquer comment l’Inde a bataillé avec le concept de droits au travail et à l’alimentation, comment le pays étend la définition de la protection sociale. Il tirera les leçons appropriées de l’expérience indienne, en abordant les stratégies qui ont fonctionné et celles qui ont échoué.

Parmi les 100 ONG figurent :
Akbayan ; Alab Katipunan (AK), Alliance of Progressive Labor (APL), Angono-Binangonan Central Allied Tricycle Operator’s and Driver’s Association (ABCATODA), Coalition of Services for the Elderly (COSE), Kilos Maralita (Kilos M), Laban ng Masa, Lakas Manggagawa Labor Center (LMLC), League of Urban Poor for Action (LUPA), Liga Manggagawa-Quezon City (LM-QC), Makati Transport Group, Medical Action Group. Inc. (MAG), National Federation of Labor (NFL), National Federation of Labor Union (NAFLU), National Labor Union (NLU), National Urban Poor Coalition (NUPCO), Pagkakaisa ng Kababaihan para sa Kalayaan (KAISAKA), Pambansang Katipunan ng Makabayang Magbubukid (PKMM), Pambansang Katipunan ng Maralitang Pilipino (PKMP), Pambansang Katipunan ng Samahan sa Kanayunan (PKSK), Partido Manggagawa (PM), Pesante-Pilipinas, Philippine Association of Free Labor Unions (PAFLU), Progresibong Alyansa ng Mangingisda (PANGISDA), Progressive Organization of Worker Advocates (PROWORKER), Rural-Urban People’s Linkages (RUPEL), San Roque Coordinating Council-North Triangle Alliance (SRCC-NTA), Union Network International-Philippine Liaison Council, Urban Missionaries Inc. (UM-AMRSP), WomanHealth Philippines, Workers Welfare Watch.Philippines, and Youth for Nationalism and Democracy (YND).

Article traduit de l’anglais par Julie Chen.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 945208

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site La situation des DESC localement   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License