PALEA (L’association des Employés de Philippines Airlines) manifestant contre le plan temporaire de sous-traitance a formé un cortège de voitures à Manille : Philippines

Par Juan Manggagawa

vendredi 29 juillet 2011 par Bernardo D. Larin - PhilRights

Des nuages noirs s’amoncellent sur l’aéroport alors qu’un nouveau conflit concernant un arrangement temporaire de sous-traitance menace le calme relatif entre la direction de la Philippine Airlines (PAL) et l’Association des Employés de Philippines Airlines (PALEA). Témoignant de relations de travail à nouveau houleuses, PALEA a créé un ralentissement de voitures afin de protester contre la décision de PAL d’embaucher le 16 Juin des travailleurs précaires employés au service de MacroAsia dont Lucio Tan est le propriétaire. « Nous sommes prêts à défendre nos emplois et le syndicat si PAL ne renonce pas à employer des travailleurs précaires ce Jeudi. Nous demandons aux membres de PALEA de rester vigilants jusqu’à ce que PAL se soit fermement engagé à embaucher directement plutôt que d’avoir recours à la sous-traitance temporaire » a déclaré Gerry Rivera, président de PALEA et Vice Président du Partido ng Manggagawa.

Jusqu’à ce jour, aucun accord n’a été conclu entre la direction et le syndicat sur cette question. A 14h30 les membres de PALEA se sont rassemblés au siège à Paranaque pour mener une action de protestation. Ensuite le cortège de voitures s’est ébranlé vers la tour de contrôle près du Centennial Terminal et a ensuite poursuivi en direction de la porte Nichols où se trouvent d’autres bureaux de la société. La compagnie nationale est confrontée à un manque important de main-d’œuvre au service des passagers du fait que les employés du service clientèle sont partis à l’étranger en quête de cieux plus cléments. PAL a demandé la collaboration de PALEA afin de permettre à MacroAsia de travailler aux portes d’embarquement pendant six mois. Le syndicat a immédiatement rejeté cette proposition mais a offert d’aider à réembaucher les anciens employés de PAL et à demander le retour des stagiaires qui n’ont pas été embauchés à cause d’un programme de gel de l’embauche.

Le 9 Juin dernier, PALEA a une liste partielle des personnes intéressées par un poste d’agent au service clientèle/ d’employé au service clientèle. Le syndicat en difficulté estime que le programme temporaire de sous-traitance est « une exécution par des moyens détournés » du plan controversé de généralisation du travail précaire de PAL. La légalité du plan de généralisation du travail précaire est dans l’attente d’un recours au Bureau du Président alors qu’une autre affaire similaire concernant le refus de PAL de négocier avec PALEA est en attente d’une décision de la Commission nationale des relations du travail. PALEA est aussi en rapport avec le syndicat mondial de la Fédération Internationale des employés du Transport au sujet d’une plainte qui doit être déposée à l’Organisation Internationale du Travail contre le gouvernement des Philippines et la direction de PAL pour violation des conventions relatives à la liberté d’association et aux négociations salariales.

PALEA met en avant que la sous-traitance temporaire à MacroAsia des emplois stables est une violation de la décision du Secrétaire du Travail Rosalinda Baldoz, en date du 1er Avril, interdisant à la direction et au syndicat d’agir de quelque manière qui puisse exacerber un conflit du travail à PAL. Baldoz avait imposé une présomption d’ordonnance du tribunal à propos du conflit du travail à PAL qui a empêché PALEA de faire la grève qui était prévue au mois d’Avril dernier. Juan Manggagawa vit à Manille, la capitale nationale des Philippines et est reporter pour Allvoices Report Credibility.

Traduit de l’anglais par Elizabeth Pleiber


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 950604

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site La situation des DESC localement   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License