Le droit à l’alimentation

Un droit humain fondamental stipulé par l’ONU et reconnu par des traités régionaux et de nombreuses constitutions nationales

mardi 29 décembre 2009

Une collection du Programme Droit Humains du Centre Europe - Tiers Monde (CETIM)
55 pages, ISBN 2-88053-036-9
1er numéro (2005)

Brochure élaborée par

  • Christophe Golay, Conseiller du Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation et
  • Melik Özden, Directeur du Programme Droits Humains du CETIM et Représentant permanent auprès de l’ONU

PRESENTATION

Le droit à l’alimentation est un droit humain. Reconnu aujourd’hui au niveau national, régional et international, il est universel et appartient à chaque personne et groupe humain.

Pourtant, actuellement 852 millions de personnes sont gravement, et en permanence, sous-alimentées dans le monde (dont 815 millions dans les pays en développement, 28 millions dans les pays en transition et neuf millions dans les pays industrialisés).

Sur ces 852 millions de personnes, 50% sont des petits exploitants agricoles, 20% des ruraux sans terre, 10% des pasteurs nomades ou des petits pêcheurs, et 10% vivent dans la pauvreté urbaine. 5% à peine sont touchées par des situations d’urgence alimentaire dues à des conflits armés, des conditions climatiques exceptionnelles (principalement sécheresses ou inondations) ou à des transitions économiques violentes.

Les causes de la sous-alimentation et de la mortalité due à la faim et à la malnutrition sont donc infiniment complexes. Elles ne peuvent se résumer à la guerre ou aux catastrophes naturelles. Elles sont principalement dues à des injustices sociales, des exclusions politiques ou économiques et à des discriminations. Le constat suivant s’impose : d’une part, des centaines de millions de personnes sous-alimentées sont exclues et, d’autre part, leur droit à l’alimentation est violé.

Dans les faits, les moyens de revendiquer la réalisation du droit à l’alimentation et les chances d’obtenir réparation ou compensation dépendront largement de l’information et des mécanismes de contrôle disponibles aux niveaux national, régional et international.

Le but de cette brochure didactique est double : contribuer à l’amélioration de l’information disponible sur le droit à l’alimentation et présenter les mécanismes de contrôle, au niveau national et international, utilisables par les victimes en cas de violation du droit à l’alimentation.

Téléchargez la publication :

PDF - 306.9 ko
Le droit à l’alimentation, CETIM, 2005

CETIM - Centre Europe-Tiers Monde
6, rue Amat
1202 Genève
Suisse
Tél. : +41 22 731 59 63
Fax : +41 22 731 91 52
www.cetim.ch


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 950372

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Les droits économiques, sociaux et culturels  Suivre la vie du site Le droit à une alimentation adéquate   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License