ASSOAL

mercredi 24 décembre 2008 par Assoal

Association des Amoureux du Livre
Actions Solidaires de Soutien aux Organisations et d’Appui aux Libertés
BP : 5268 Yaoundé-Cameroun, siège national : Quartier Bastos, face Kindjo
Tél. (+237) 22 20.10.12 /99 94.79.53 / Fax : (+237) 22 21 46 11
E-mail : assoalcam@yahoo.fr
Sites web :www.devloc.net , www.assoal.org, www.rnhc.org

Présentation

Organisation

Qu’est ce que ASSOAL ?

  • Un club d’étudiants en 1997 pour la lecture
  • Une Association des Amoureux du Livre en 1998
  • Une organisation sociale d’appui aux acteurs et aux processus de développement local en 2002
  • Des Actions Solidaires de Soutien aux Organisations et d’Appui aux Libertés en 2006
  • Une association loi 90 en attente de reconnaissance comme ONG selon les termes de la loi 99

Vision commune

  • Les membres d’ASSOAL rêvent d’une société dans laquelle la demande sociale (parole des habitants) est bien organisée et reconnue ;
  • Une demande sociale (parole des habitants) prise en compte dans les politiques publiques ;
  • Des politiques publiques élaborées dans le cadre du dialogue permanant et de la concertation entre les acteurs clés des trois secteurs de la société (Etat -représenté par le Gouvernement et les collectivités territoriales décentralisées, le marché - représenté par les entreprises économiques, le culturel – représentée par les organisations de la société civile) ;
  • Un dialogue et une concertation visant à apporter des réponses planifiées aux besoins (demandes des citoyens) ;
  • Des réponses planifiées étant des services sociaux de base, des infrastructures ou des équipements collectifs disponibles et accessibles aux habitants des quartiers défavorisés.

Principales missions

  • Aider à concevoir des politiques de développement du secteur urbain qui soient moins inégalitaires, plus porteuses d’équité, de développement pour les quartiers défavorisés, de respect de l’environnement et qui reflètent la diversité des différents groupes d’intérêts
  • Appuyer l’émergence de groupes d’apprentissage multi-acteurs capables d’analyser les dysfonctionnements du système (économique, social, culturel), d’interpeller , d’impliquer et de responsabiliser les différents acteurs (Etat, entreprises du secteur privé, partenaires au développement, organisations de la société civile, populations)
  • Soutenir les idées nouvelles qui émergeront sur la gouvernance du secteur urbain ainsi que les capacités de concertation, de responsabilisation et d’interpellation qui se mettront en place
  • Mettre en œuvre des stratégies de plaidoyer en direction des responsables des politiques publiques de développement urbain au niveau des collectivités territoriales décentralisées, au niveau régional, national et si possible au niveau international.

Domaine et thèmes de travail

Domaine d’intervention : Développement urbain

Thèmes de travail

  • Habitat et logement social
  • Protection sociale
  • Participation citoyenne
  • Budget participatif
  • Services sociaux de base
  • Entreprenariat jeune et femme

retour au sommaire

Objectifs d’ASSOAL

Objectif global

Contribuer à l’amélioration de l’accès des populations des quartiers défavorisés à l’habitat décent et aux services sociaux de base

Objectifs spécifiques

  • Renforcer l’organisation des habitants pour plus de participation dans le dialogue et la gestion du développement urbain ;
  • Renforcer l’offre et l’accès des habitants au logement et aux services sociaux de base dans les quartiers défavorisés ;
  • Soutenir l’amélioration des revenus des habitants (jeunes et femmes) des quartiers défavorisés.

retour au sommaire

Méthode d’action

  • Capitalisation, analyse et échange d’expériences : pour construire une parole citoyenne et renforcer le dialogue entre les acteurs
  • Plaidoyer et lobby : pour influencer et changer les politiques publiques urbaines notamment d’habitat et de logement
  • Budgets Participatifs pour promouvoir les droits sociaux économiques et culturels
  • Appui aux organisations d’habitants des quartiers défavorisés : pour renforcer la participation citoyenne, l’offre des services sociaux de base, améliorer la qualité de l’habitat, l’accès au logement, l’entreprenariat des jeunes et des femmes

retour au sommaire

Exemples de réalisations

Capitalisation, analyse et échange d’expériences

  • Promotion du Réseau National des Habitants du Cameroun (RNHC), des forums et de la triennale des habitants (formulation des propositions communes pour des politiques publiques urbaines plus sociales et durables)
  • Promotion de l’alliance africaine du Budget Participatif
  • Promotion de la plate forme des promoteurs de Mutuelles et Coopératives d’habitat
  • Appui méthodologique au diagnostic participatif et à l’élaboration de plans de développement pour les communes de Batcham et Edzendouang
  • Appui méthodologique au diagnostic participatif et à l’élaboration du plan de développement du quartier Nkolo
  • Étude sur le statut foncier des quartiers Nkolo, Mimboman 3 et Nkoabang
  • Mise en place du Centre de Ressources pour le Développement Local (un programme de mutualisation des connaissances par an depuis 1999, un espace documentation accessible) ;
  • Mise en place du Bureau d’Appui aux Organisations de Développement Local (un espace multi média avec Internet haut débit, une salle et de la logistique pour l’organisation des réunions, plusieurs sites web construits et animés, un plan de communication et de contacts média exécuté).

Plaidoyer et lobby

  • Pour l’habitat décent et l’accès au logement dans les quartiers défavorisés du Cameroun ;
  • Pour la mutualisation du risque maladie : Promotion du Système urbain de partage du risque maladie (contribution à l’élaboration et adoption de la stratégie nationale de promotion et développement des mutuelles de santé) ;
  • Pour l’écoute et la prise en compte de la parole des habitants des quartiers défavorisés dans les politiques publiques (Participation au dialogue politique et formulation des propositions citoyennes pour moins de pauvreté et plus de démocratie locale au Cameroun (Ministère de la santé- MINAS, Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat- MINDUH, Ministère de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire - MINEPAT, Communauté Urbaine de Yaoundé- CUY) ;
  • Pour l’augmentation des budgets d’investissements sociaux destinés aux quartiers défavorisés (Appui à la prise en compte des projets de quartier dans les Budgets des communes et du MINDUH (maisons des jeunes, entreprenariat jeune, politiques sociales communales, voirie de Nkolo, Mimboman et Nkolo)

Budget participatif

  • Promotion de l’alliance africaine du Budget participatif et du chantier gouvernance locale et Budget participatif du RNHC
  • Appui méthodologique à la mise en place et animation du Budget participatif dans les communes de Batcham et Edzendouang
  • Capitalisation et mutualisation des expériences de BP au Cameroun
  • Démarrage en cours de Budgets Participatifs dans les communes de Yaoundé 1, 2, 4, 6 et 7
  • Promotion des droits sociaux, économiques et culturels dans les budgets des communes, ministères et associations partenaires

Appui aux organisations d’habitants des quartiers défavorisés

  • Appui à la formulation, la mise en œuvre et le suivi des microprojets centrés sur les services sociaux de base : eau potable (construction et gestion de puits dotés de pompes à motricité humaine, extension et entretien du réseau Camerounaise des eaux), électricité (extension et entretien du réseau AES/SONEL), voirie (entretien des voies d’accès à Nkolo, Nkolbikok, pavage à la cité verte, etc.), hygiène et assainissement, (mise en place et gestion de brigade d’hygiène et de pré collecte des déchets ménagers à Mendong, Nkolo, Mimboman, etc. ;
  • Appui aux petits entrepreneurs via les Activités Génératrices de Revenus (AGR) pour jeunes et femmes (renforcement d’une cinquantaine de bénéficiaires, 35 Groupes d’initiative Commune - GIC et 3 coopératives) ;
  • Promotion de l’emploi des jeunes : un site web sur l’emploi et la jeunesse, un plan communal d’insertion des jeunes, deux réseaux d’artisans et de jeunes, 1000 accompagnements en cours ;
  • Promotion de la Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé (un plan de développement, des produits, un réseau de formations sanitaires partenaires, une équipe et des outils de gestion, etc.) ;
  • Promotion de 6 Mutuelles et Coopératives d’Habitat ;
  • Accompagnement en vue de l’obtention de près de 50 titres fonciers.

Un plus sur la Communication

Supports écrits :

  • La tribune du citoyen
  • Appui au Courrier des Habitants

Sites web :

retour au sommaire

Nos cibles

Cibles directes

  • Les populations et leurs organisations dans les quartiers défavorisés ;
  • Les jeunes ;
  • Les femmes ;
  • Les représentants des agents publics locaux et des collectivités territoriales décentralisées ;
  • Le RNHC avec ses membres.

Cibles indirectes

  • Les Organisations de la Société Civile qui vont trouver un espace propice pour développer leurs actions ;
  • Les services de l’Etat, les partenaires dans certains volets d’activités : la conception des politiques, la coordination/ concertation des acteurs, le contrôle des engagements pris ;
  • Les médias ;
  • Les Collectivités territoriales décentralisées ;
  • Les entreprises de développement local. 

retour au sommaire

Gestion et concertation

Gestion des activités

  • Une Assemblée Générale
  • Un Conseil d’Administration
  • Un Bureau Exécutif
  • Une Coordination Générale des Programmes

Dispositif de concertation tri articulé

  • Un Comité de pilotage
  • Un Comité de suivi
  • Un Comité technique
  • Des comités de concertation
  • Plusieurs groupes de travail

retour au sommaire

Réseaux associés

  • Plate forme des promoteurs de Mutuelles et coopératives d’habitats du Cameroun ;
  • Plate forme des promoteurs de mutuelles de santé au Cameroun
  • Réseau National des Habitants du Cameroun (RNHC) ;
  • Dialogue pour le Progrès de l’Humanité, France (DPH) ;
  • Réseau mondial des acteurs de développement local durable (France) ;
  • Réseau Démocratiser Radicalement la Démocratie, (DRD) France ;
  • Réseau associatif international d’échanges d’information pour un développement responsable et solidaire (RINOCEROS) ;
  • Alliance Internationale des Habitants. 

Principaux partenaires d’appui

  • Le Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat (MINDUH) ;
  • La Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY) ;
  • Les 5 communes de Yaoundé 1, 2, 4, 6 et 7
  • CORDAID (Pays Bas) ;
  • La Délégation de la Commission Européenne, Yaoundé ;
  • L’ Ambassade de France Yaoundé (Service de Coopération et d’Action Culturelle) ;
  • Le Fonds Francophone des Inforoutes (FFI) ;
  • Programme d’Appui à la Structuration des Organisations de la Société Civile (PASOC) ;
  • Juristes-Solidarités (France) ;
  • Terre des Hommes ; (France)
  • Le Réseau Impact (France) ;
  • Le réseau Démocratiser Radicalement la Démocratie (DRD) France.

Principaux partenaires opérationnels

  • Les 5 organisations relais sur les 5 communes
  • Les 3 Institution de Micro Finance (IMF) ou coopératives partenaires
  • Les Réseaux d’organisations d’habitants des 14 quartiers
  • Les associations promotrices de projets sur les 14 quartiers
  • Le groupe plaidoyer pour l’habitat et le logement social
  • Les réseaux d’organisations de jeunesse sur les 5 communes
  • La task force chargée de l’appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale de promotion et de développement des mutuelles et coopératives d’habitat
  • Les réseaux des artisans des 5 communes
  • Le réseau des chefs de quartiers des 14 quartiers cibles
  • Les Bureaux opérationnels de suivi des Budgets participatifs des 5 communes cibles
  • L’AMI (Ateliers mutualisé pour un Usage Social de l’Information)
  • Habitat et participation
  • Le Réseau national des habitants du Cameroun
  • Le Groupe d’initiative Commune (GIC) SUPRM et la Mutuelle Communautaire de santé de Yaoundé
  • La plate forme des promoteurs de mutuelles et coopératives d’habitat
  • Les structures prestataires de services
  • Le réseau des formations sanitaires partenaires
  • Le réseau des médias et communicateurs partenaires
  • Les services techniques compétents des communes, du Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat (MINDUH), du Ministère des Domaines et des Affaires Foncières (MINDAF) et de la CUY partenaires

retour au sommaire


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 945255

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Qui sommes nous ?   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.3 + AHUNTSIC | Webmaster : Zoul | Logo : www.laboiteapapillons.com

Creative Commons License